Trets : 4 élus dont 2 adjoints démissionnent tour à tour de la majorité : Récit & Toutes leurs explications
S'il vous plaît désactivez votre bloqueur de Adblock et des scripts pour afficher cette page

Sur Facebook

Rechercher sur le site

Au cinema casino

A voir cette semaine
 >  Voir les infos sur le film, et la programmation du mois

L'agenda tretsois

Cérémonie des nouveaux habitants
JEUDI 28 NOVEMBRE 2019
Marché & festivités de NOËL
Samedi 14 et dimanche 15 décembre 2019
MESSE DE NOEL
Mardi 24 décembre 2019












  • Le Journal tretsois
  • Muniicpalité Compte-rendu Interviews

Le long feuilleton politico-municipales tretsois ne s'arrête décidément jamais et la saison 2 est identique à la précédente. Ce mercredi 13 novembre 2019, à pile 4 mois du 1er tour des Municipales se déroulait le 44e conseil municipal de la mandature et ce dernier s'annonçait tendu, non pas en raison de son ordre du jour mais de ce qu'il se tramait en coulisses....
Il fut au final explosif pourrait on dire, on n'a ainsi pas vécu de pareil conseil, aussi agité, depuis au moins 6 ans et ce dans la précédente mandature. L'info circulant vite dans Trets, les habitants sont venus en grand nombre ce mercredi soir y assister, avec une affluence rarissime en conseil avec une bonne centaine de personnes de tous ages, autant d'hommes que de femmes et des gens que l'on n'a pas l'habitude de voir assister à des réunions municipales. C'est le conseil le plus suivi de la mandature en dehors de celui de l'investiture du maire. La gendarmerie était même présente au début avec deux gendarmes, tandis que deux policiers municipaux étaient aussi présents comme chaque fois.

Et si ce conseil était si tendu et explosif c'est que pas moins de quatre nouveaux élus ont démissionné et quitté la majorité et pas des moindres... 2 adjoints et 2 conseillers municipaux ! Dans ces 4 : deux ont décidé de rester siéger au conseil jusqu'en mars prochain et les deux autres de le quitter définitivement.
5 démissions avaient déjà eu lieu dans cette mandature au sein de la majorité : Les adjoints Maryse Cuiffardi (culture) en 2016 et Guy Ferreti (festivités) en 2018, mais aussi les conseillers municipaux : Robert Cavasse début 2016 et Cyril Accola en 2018 (lui était devenu indépendant alors restant en conseil municipal), tous les 4 pour divergences sur la gestion municipale, et enfin Joël Bertrand pour raisons personnelles.
Dans l'opposition de gauche Dominique Grangier et Roger Tassy avaient aussi démissionné pour raisons professionnelles ou personnelles, tandis que Christophe Sanna s'était séparé du groupe pour se mettre indépendant.

1er mandat / 2e mandat : comparatif
Jusqu'à ce mercredi on en était donc à 6 départs du conseil + 1 indépendant soit autant que lors du précédent mandat. On en est donc désormais à 9 démissions dans la majorité dont 3 devenus indépendants.
A titre de comparaison à l'automne 2013 dans le précédent mandat, on était à 6 départs dans la majorité + 4 élus qui avaient aussi démissionné de la majorité mais étaient restés indépendants (ces 4 avaient alors quitté le conseil un mois avant les élections). L'opposition de gauche avait elle eu 3 départs.


Le récit des démissions lors du conseil

Ce mercredi dès l'ouverture du conseil, sitot l'appel effectué, Georges Luvera, 7e adjoint en charge de l'Entretien des espaces forestiers et sécurité en Forêt – Comité Communal Feux de Forêt – Sport, Relations de la Commune avec le Pays d’Aix, qui était déjà conseiller municipal puis adjoint à la sécurité lors du précédent mandat et ce dès 2008, a voulu prendre la parole "Mr le maire si vous le voulez bien, je sais que ce n'est pas la procédure habituelle, mais pour faciliter les débats et raccourcir la durée de nos échanges, je voudrais avant de commencer dire deux mots"

JC Feraud de lui répondre alors : "il n'y a aucun problème, je n'ai jamais refusé la parole à qui que ce soit , mais vous aurez la parole après l'ordre normal du jour", mais son adjoint ne l'entendra pas de cet oreille et lui dira "je ne suis pas votre élève et si pour une fois vous pourriez faire preuve d'intelligence..." (rires dans la salle) , "Je vous remercie pour votre qualificatif mais je vous demande de bien vouloir vous taire" répliquera le maire; tandis que Mr Luvera continuera de parler .... "je vais vous demander de sortir , je sais que vous avez une grosse voix , je vous demande de respecter ce que je vous ai dit poliment vous aurez la parole à la fin", poursuivra le maire, "en quoi cela vous gene, je suis un élu du peuple comme vous, c'est nous qui vous avons fait maire, ne l'oubliez pas, je vous demande la politesse de me laisser le courage de me laissez la parole" lui répondra l'adjoint et le 1er magistrat d'enchainer : "il n'y a pas besoin d'avoir du courage ou l'intelligence face à vous".
Puis G Luvera d'annoncer "je démissionne de la majorité et je vais m'assoir à coté de Mr Cyril Accola", "Vous faites bien ce que vous voulez, c'est votre droit le plus absolu de démissionner, mais je vous demande de vous taire, Mr de la police municipale pouvez vous faire taire ce monsieur" (une partie de la salle se mettra alors à huer). Puis Mr Luvera ira s'assoir à coté de l'élu d'opposition indépendant sous les applaudissements de spectateurs. Il n'expliquera pas en séance son choix de démissionner (Voir son explication ci dessous), puisqu'il ne demandera pas la parole à la fin de l'ordre du jour, il reparlera cependant 2 3 fois dans le conseil de manière calme en évoquant les sujets à l'ordre du jour.


La seconde démission elle était enregistrée depuis une semaine c'est celle d'un autre adjoint, Mme Berreni 8e adjointe en charge de l'éducation (ce mercredi elle n'était plus sur le site de la mairie d'ailleurs), elle a envoyé une lettre au maire il y a une semaine pour annoncer son départ. (Voir son explication ci dessous) Elle n'était pas présente ce mercredi soir. C'est Pascal Chauvin, élu d'opposition, qui l'annoncera au public "je tiens à souligner et regretter l'absence de Mme Berreni, adjointe aux écoles, en raison de sa démission, je voulais saluer son travail et son investissement durant ces 5années" , "je pense que le conseil municipal appréciera votre délicatesse" lui dira alors JC Feraud. Mme Graffagnino élue d'opposition de gauche s'étonnera que le maire n'ait pas lui même annoncé ce départ "elle me l'a annoncé par lettre la semaine dernière, j'en ai informé le sous préfet et j'appliquerai le règlement qui me sera donné, c'est une communication de Mme Berreni au maire du maire au sous préfet"


Puis en toute fin de conseil, la 3e démission sera de Mme Sylvie Rimedi, Conseillère municipale depuis 2008, en charge dans ce mandat des Festivités – Centre de Loisirs RAM "Je voulais annoncer ma décision de démissionner du conseil municipal", "Il n'y a pas de problème d'autant plus que cette démission tu me l'avais annoncé en Juillet 2017, et qu'on est en novembre 2019 je pensais donc que tu avais changé d'avis par hasard...." répliquera le premier magistrat ! "Je m'étais engagée, c'était compliqué, c'est comme une famille, un mariage defois on repousse les décisions, qu'on avait déjà acté ! Mr le maire je vous présente ma démission du poste de conseillère municipale, étant élue à l'espace jeune, centre de loisirs et relai d'assistance maternelle, car je ne me reconnais plus dans ces modalités de fonctionnement, bien éloignées des valeurs auxquelles j'étais attachée, je laisse donc ma place sans un certain regret, mon investissement a été vrai et sincère , je remercie ceux qui ont pu me reconnaitre quelques utilités, auxquelles je chevillais durant cette période, à tous je vous souhaite bon courage et désormais d'œuvrer pour le bien de Trets, et non à des fins politiques" ! Là aussi des membres du public applaudiront.

Puis en cloture Mr Patrice Perez, conseiller municipal à la sécurité et Police municipale depuis le 15 septembre 2016 suite à la démission de Mme Cuiffardi , qui annoncera brièvement, qu'il démissionnait lui aussi, mais restait cependant jusqu'à la fin du mandat, au conseil municipal devenant élu indépendant. (Voir ses explications ci dessous).


BILAN
Il reste à ce jour 2 personnes sur la liste de 2014 de Mr Feraud : Mme Barthélémy et Yves Michel, tous deux conseillers municipaux au précédent mandat. Prendront ils place pour les 4mois à venir pour combler les deux places désormais vacantes, avant les élections ? Mystère... Des élus de la majorité seront ils nommés adjoint pour les 3 derniers mois au prochain conseil municipal (il doit rester un ou deux conseils encore d'ici mars) (avec l'indemnité supérieure qui va avec) ? Là encore mystère....

Sur ces 4 démissions, une seule est politique puisque le site peut vous révéler que Mr Georges Luvera change de camp pour s'investir dans la campagne de Pascal Chauvin, élu d'opposition. Les 3 autres devraient arrêter la politique et n'être sur aucune liste.

La majorité est désormais composée de 21 personnes (contre 26 au début du mandat), 4 élus d'opposition de gauche, 2 élus d'opposition (Mrs Chauvin & Sanna) et 3 anciens élus de la majorité devenus indépendants : Mrs Accola, Perez, Luvera.



LES EXPLICATIONS DES ELUS DEMISSIONNAIRES
Mrs Luvera, Perez et Mme Berreni ne s'étant pas exprimés lors de conseil sur les raisons qui les ont poussé à démissionner, Trets au coeur de la Provence, les a contacté un par un, pour avoir leurs explications détaillées, qu'ils ont transmis ce mercredi soir, les voici en intégralité. Au final les raisons sont quasiment toutes identiques et rejoignent un peu les précédentes démissions des années passées.


EVELYNE BERRENI adjointe aux écoles, était une élue très investie dans sa tache depuis le début, à ce poste si important dans la vie d'une commune, elle qui était institutrice de CM2 à l'école St Jean pendant très longtemps, voici ses explications : "Ma récente démission est le fruit dune mûre réflexion engagée depuis plus d'un an lorsque, notamment à la rentrée 2018, Monsieur le Maire et sa Directrice Générale des Services avaient décidé de faire servir du pain et du fromage aux enfants de la cantine dont les parents n'avaient pas régularisé l'inscription. Je m'étais à l'époque vivement opposée à cette mesure discriminatoire qui avait été prise sans que je sois consultée.
Par la suite, je suis intervenue à de nombreuses reprises auprès de Monsieur le Maire parce que je désapprouvais un mode de fonctionnement unilatéral consistant à mettre en application des actions incohérentes et inefficaces en m'écartant systématiquement de mon domaine de compétence et ce sans me tenir informée.
À cette rentrée une réunion au sujet du gaspillage alimentaire et de la distribution d'une collation a même eu lieu sans que j'en sois avertie alors que ce sont des dossiers sur lesquels je travaillais et qui dépendaient clairement de ma délégation.

Par ailleurs, le management abusif et destructeur de la Directrice Générale des Services a provoqué, entre autres, le départ du responsable enfance jeunesse.
Je dénonce également la dérive manifeste de ses compétences administratives qui ont empiété outrageusement sur le pouvoir de décisions pourtant réservé aux élus ainsi que sur l'orientation de la politique de la ville.
En cette période pré-électorale, je ne souhaite pas servir de faire-valoir auprès de la communauté éducative à un maire qui ne respecte pas ses élus puisque ces agissements relèvent plus de l'autocratie que de la démocratie pourtant indispensable au sein d'une équipe municipale élue par les Tretsois."



GEORGES LUVERA adjoint aux sports et à la forêt qui devient donc élu indépendant (et faire partie de l'équipe des municipales de P. Chauvin) : " En 2015, lorsque le maire s'est présenté  au conseil départemental il m'a demandé  comme pour les municipales de m'occuper de l'affichage et du tractage, j'ai alors refusé et depuis j'ai senti un changement d'attitude à mon égard, et ce jusqu'à l'épisode des enregistrements où il traitait «Cyril Accola de sans couilles et que Luvera c'était la même equipe et qu'il fallait les mettre tous les deux dans la même charette», depuis c'est la dégringolade ! Je ne suis pas consulté pour les décisions qui concernent mes délégations ; pas une fois invité  à participer à une réunion sur le Ppriff alors que je suis adjoint  aux forêts, je n'ai jamais été consulté sur les réalisations à la gardi  alors que je suis adjoint aux sports... etc ... etc . De plus son comportement vis à vis du personnel est inacceptable c'est du harcèlement et je ne peux cautionner cela. Je comptais partir plus tôt mais nous n'avons pas eu de vrai conseil depuis juin hormis la mascarade du 1er août qui avait duré 20minutes" (précision l'épisode des enregistrements dont il évoque avait été révélé en conseil par C Accola quand il avait démissionné)


PATRICE PEREZ conseiller municipal à la sécurité, qui lui aussi devient indépendant : "Je ne partage plus les décisions qui sont prises concernant mes délégations et  les décisions prises sur la gestion de la commune. Je pense être le plus jeune au conseil municipal et je découvrais le monde politique.
Alors encore plus dur de se faire entendre. Étant depuis 18ans dans la police, je voulais faire profiter de mon expérience professionnelle pour essayer d’améliorer la sécurité au quotidien de la population et les conditions de travail des effectifs de la police municipale.
Mais à Trets quand tu es conseiller municipal à la majorité c’est comme si tu étais conseiller à l’opposition.
Toutes les décisions sont prises entre Monsieur le Maire et la DGS sans avis de l’élu à la délégation concernée. Quand c’est pas Madame la DGS qui prend les décisions derrière le dos du Maire. Et ce n’est pas une question de manque de budget que je n’ai pas pu mener à bien mes idées, parce qu’il n’y a pas besoin d’argent pour créer des comités d’intérêt de quartiers, faire de la prévention en école primaire, conseils aux personnes âgées,….
J’ai tout simplement  rencontré des difficultés à chaque fois avec la DGS qui a toujours fait entrave au bon fonctionnement de mes délégations.
J’ai réussi à convaincre M. le Maire pour quelques projets comme l’achat de deux scooters afin d’améliorer les patrouilles des effectifs sur la commune,  les barrières anti béliers contre les attentats à la place des véhicules des services techniques, au bout de 3ans l’achat d’un nouveau véhicule pour la police municipale qui en avait bien besoin. Bien entendu comme Madame la DGS ne voulait pas, il a fallut en trouver un véhicule d’occasion. Concernant toutes les décisions prises pour les effectifs de la police municipale et Asvp sur les suppressions de primes, licenciements, rétrogradation…., on ne m’a jamais demandé mon avis.
J’ai été écarté pour le projet d’extension des nouvelles caméras, sans aucun motif. Je n’ai pas été sollicité pour l’entretien et recrutement du nouveau chef de la police municipale.

Faut pas croire que les policiers municipaux se battent pour venir à Trets, vu les conditions de travail par rapport à la DGS et le salaire qui devrait être revue à la hausse. Il y a eu dernièrement un effectif police municipal venant de Rousset qui a été recruté,  c’est une connaissance de Madame la DGS donc c’est plus simple.
Depuis la fin Juin 2019, Madame la DGS a fait changer le code d’accès au poste de la police municipale. Je n’ai pas été informé, pas eu le nouveau code et à ce jour je n’y ai plus accès au poste. Comme première expérience dans la politique je suis déçu de ne pas avoir pu apporter plus à ma commune sur laquelle je vis depuis plus de 33ans. "

La suite au prochain épisode ou dans les discours en meetings...
 
RESUME DU CONSEIL MUNICIPAL COMPLET DANS LES JOURS A VENIR ET PLUSIEURS ARTICLES A THEME



Vu: 5876 fois RSS TRETS AU COEUR DE LA PROVENCE

Il y a : 3 Commentaires :
Cette dame (DGS) est une Fonctionnaire territoriale et donc salariée dont la mission principale est "Normalement" de mettre en application les objectifs de l'ensemble des Elus ( Maire, Adjoints et conseillers) que les administrés Tretsois ont confirmés en élisant l'équipe Municipale en place. Apparemment cette DGS n'a pas encore lu sa fiche de poste puisqu'elle ignore en permanence la plupart des élus et donc les Tretsois.
Posté par : Electeur de Provence, le 16/11/2019 - 18:34:48
mais qui est cette dame qui dirige avec le Maire sans que les conseillers soient au courant ? Une salariée ? une élue ?
Posté par : independant13, le 14/11/2019 - 19:30:19
Dieu m'a dit : "ça sent la poudre !".
Je le vois tout frétillant et prêt à se lancer dans une nouvelle aventure municipale....
Posté par : JackBlanchart, le 14/11/2019 - 10:51:20

=> Liste de toutes les actualités

Ajouter un commentaire :
Votre commentaire apparaitra une fois validé par l'administrateur du site
Pseudo : Mail obligatoire :

Message :

 

Code à entrer :

Cet espace de discussion n'est pas destiné à créér des polémiques, s'en prendre aux gens, associations, les insulter, régler vos comptes, ou parler de la vie privée des gens, mais juste échanger et commenter calmement sur la vie tretsoise de manière courtoise et respectueuse de l’autre... Critiquer est possible mais sans s'en prendre aux gens ! MERCI ! S'il y a encore des dérapages, comme par le passé, il sera supprimé, ce qui serait dommage que les autres payent par le comportement de quelques uns !

Si vous avez des infos à communiquer, si vous êtes au courant de quelque chose qui se déroule ou va se dérouler à Trets, si vous êtes dans une association et que vous souhaitiez communiquer ses résultats, son actu etc..., que vous voulez faire partager des photos de la vallée, envoyez dès maintenant un mail ou poster un message ici ou sur facebook, le tout sera rapidement mise en ligne ici... Merci à vous !









Les dernières actualités :

14/12 : Association : A demain grace à vous multiplie les actions en faveur des enfants

14/12 : Festivités : Cette année à NOËL c'est patins à glace devant la mairie avec une patinoire : INFOS & HORAIRES [2 Co.]

14/12 : Agenda Festivités : Grande journée de FESTIVITES DE NOEL ce Samedi à Trets : PROGRAMME COMPLET [2 Co.]

13/12 : Aux alentours festivités Photos : Le père Noël entouré de danseurs, chanteurs au marché de Noël de FUVEAU 2019

13/12 : Vie tretsoise Festivités Photo : En tournée de repérage à Trets, le Père Noël victime d'un accident de traineau sur le pont rail...

13/12 : Faits divers Aux alentours : Une batisse s'effondre entrainant la fermeture de la N7 à Trets ! : Toutes les infos [LE POINT CE 13/12 : Réouverture] [9 Co.]

12/12 : Festivités Médiathèque Reportage : Santa Clauss fait son arrivée à Trets lors du très fréquenté Noël de la médiathèque 2019

12/12 : Seniors Reportage : Des séniors très impatients de recevoir leur colis de Noël 2019

12/12 : Cinéma : Au cinéma de Trets en décembre 2019 => CETTE SEMAINE

11/12 : Reportage festivités associations : Une pluie de cadeaux pour les enfants grace à l'énorme collecte de NOËL de Century21

11/12 : Education : Nouvelle grève jeudi 12 décembre 2019, Quel impact à Trets ?

10/12 : Association Reportage Vidéo : Une centaine de bénévoles mobilisés pour le TELETHON 2019 à Trets, mais peu de manifestations + BILAN DES DONS

Suite des actualités