Trets : La 4e édition des Nocturnes Ste Victoire varie les genres et augmente fortement son affluence !
S'il vous plaît désactivez votre bloqueur de Adblock et des scripts pour afficher cette page

Sur Facebook

Rechercher sur le site

Au cinema casino

A voir cette semaine
 >  Voir les infos sur le film, et la programmation du mois

L'agenda tretsois












  • Le Journal tretsois
  • Reportage culture vidéo


La 4e édition des Nocturnes Ste Victoire, festival de musique classique et jazz créé en 2016 dans la vallée par deux artistes de talent Alexandra Lescure et Etienne Kippelen a fait son retour dans la programmation tretsoise et peyniérenne depuis début juillet avec une ouverture en fanfare le 2 juillet dernier en recevant pour la première fois deux têtes d'affiches internationales qui ont fait un carton plein : André Manoukian et China Moses. A Trets 3 spectacles sont cette année encore proposés dont un aux jardins des remparts, pour la toute première fois depuis son ouverture en 2011.

Musical et gourmand, éclectique et convivial, le Festival des Nocturnes Sainte-Victoire offre en prélude à chaque spectateur un grand buffet dînatoire, composé de produits et vins du terroir et le succès de cette édition 2019 n'a fait qu'aller en grandissant en battant les chiffres de fréquentation des années précédentes. Un festival qui est désormais parfaitement rodé et peut compter cette année sur 30 bénévoles dévoués cet été, mais aussi de nombreux partenaires financiers. Le festival a aussi proposé pour la première fois un concert jeune public le 4 juillet dernier autour de Mozart aux écoliers.

"Cette année Alexandra et moi on a recherché quelques choses de très éclectique et polyvalent pour composer la programmation, entre André Manoukian avec une très très belle soirée jazz, du classique mais aussi du récital de piano, une soirée orientale car on s'oriente vers les musiques du monde pour la seconde année consécutive." précise Etienne Kippelen : Codirecteur artistique , Compositeur, musicologue, enseignant. Interrogé sur la prouesse qu'ils ont réussi à faire cette année en recevant le duo international Manoukian / China Moses il confie : "C'est grâce à Alexandra Lescure qui codirige le festival avec moi, qui a téléphoné à son agent. A vrai dire on aurait du l'accueillir un an plus tôt mais l'agenda d'André Manoukian était chargé et grâce à son agent il a pu venir cette année", mais y aura t'il de nouveaux grands noms dans le festival à l'avenir ? "l'aspect star n'est pas prépondérant pour nous, ce qui nous importe c'est d'avoir des artistes dans lesquels on croit et qui va convenir à un public très éclectique.

Ce rayonnement est important , on le prend on compte car on sait que l'on aura plus de spectateurs, mais il n'est pas plus important que cela; on a des idées oui de faire des soirées avec de grands artistes mais rien d'arrêté encore."


Un festival qui ne cesse de recevoir de plus en plus de spectateurs d'années en années, battant ainsi ses records d'affluence à Trets et Peynier pour cette édition 2019 "On s'était dit au début si on arrivait à avoir 150, voir 200 personnes on serait ravi, aujourd'hui 200 personnes ce serait presque décevant puisque l'on arrive à attirer 400 spectateurs et c'est grâce au public où le public vient en amis, les gens en parlent autour deux et c'est aussi grâce à nos différents partenaires privés mécènes." précise t'il.


Le festival a ainsi démarré à Trets Jeudi 4 Juillet 2019 en donnant le tout premier spectacle de l'histoire au Jardin des Remparts avec "Yanowski et Le Cirque des mirages", avec un Cabaret et chansons à texte. Ce dernier avait déjà performé à deux reprises dans ce festival et sa dernière performance remontait à deux ans. Il est cette fois revenu flanqué de son acolyte, le pianiste de jazz Fred Parker, pour présenter son nouveau spectacle "Delusion Club" où il a fait vivre des expériences poétiques licencieuses aux 210 spectateurs présents, dans une ambiance de cabaret fantastique, au pied des beaux remparts et abrité sous le grand figuier.

Avec un sens aigu de la rime et du rythme, Yanowski, géant à la voix de stentor façon Jacques Brel, a ainsi conté ses histoires poétiques, satiriques, érotiques ou fantastiques au public. Ce fut un récit en chansons, avec des personnages un peu étranges et louches, un vrai chanteur à texte , avec du texte ciselé de façon très précise, un artiste très a part.

Un concert qui était donc une première dans ce lieu et qui a ravi ses organisateurs : "On a été ravi de faire ce concert dans ce lieu inédit pour nous. Le château de Trets est un lieu formidable mais il ne convient pas forcément à toutes les musiques et ambiances. On est donc allé voir Jean Claude Feraud qui nous a présenté plusieurs lieux dont ce jardin des remparts, assez peu exploité, un lieu très joli, on a vraiment apprécié cette atmosphère qui convenait parfaitement à Yanovski. Pour l'année prochaine on pense y revenir, il faut en fait trouver le bon lieu pour le bon artiste."

















Puis mardi 420 personnes sont venues assister Mardi 10 juillet 2019 dans la cour du château, aux passions de l'amour avec Carmen, dans un genre nouveau, où la musique de Carmen fut mélangée aux airs d'opéra espagnols, "celle peut être qui a inspiré Bizet" se demande ainsi Etienne Kippelen, suivi des plus beaux airs de Carmen en version Carmen, chantés par trois belles voix lyriques.

Un beau concert vocal et musical, qui était l'histoire d'un rendez-vous entre un ténor, une mezzo et un soprano qui décidaient ainsi de raconter l'histoire trépidante de Carmen à travers ses plus beaux airs. Après une mise en bouche espagnole composée d'intermèdes pianistiques et de mélodies de Granados, Falla et Turina, ce spectacle festif consacrait un opéra de cœur et de chair, encanaillée par les airs d'inspiration ibérique. Autour du ténor Luca Lombardo, de la soprano Alexia M'Bassé et la mezzo Catherine Bourgeois, accompagnés par les doigts experts de Pierre-Laurent Boucharlat, Le public a beaucoup apprécié et applaudi.













Vendredi soir 12 juillet se tenait la dernière soirée du festival 2019 à Trets cour du chateau, où près de 300 personnes sont venues assister à une nuit de l'Orient avec au programme pas moins de 4h de Musiques et danses orientales. Après le traditionnel apéritif dinatoire, puis les discours avec des remerciements appuyés aux bénévoles du festival, le spectacle a démarré vers 21h30 avec la chanteuse tunisienne Dorsaf Hamdani et son trio de musiciens (Saifeddine Helal aux percussions, Ramzi El Mabrouk au kanoun et Khalil Chekr au piano)
, qui est une véritable star dans son pays entrainant le public aux rythmes du "malouf", sur un genre de mélodies orientales avec en premier plan deux danseuses orientales : Nathalie Diebold et Karine Ghalmi.
"On a trouvé un quatuor de musiciens tunisiens, très connus dans leur domaine, qui ont une carrière internationale mais un peu moins connu en France , on a décidé de les associer à des danseurs pour la deuxième fois dans l'histoire du festival (il y en avait eu l'an passé à Peynier dans une soirée tango), une chanteur orientale aussi qui chante du maalouf ." précise ainsi le Codirecteur artistique du festival.

Un joli moment qui s'est enchainé ensuite à 23h, après l'entracte par le concert de Levon Minassian que les tretsois avaient pu entendre à de très nombreuses reprises ces dernières années dans des évènements tretsois. Toujours accompagné de son doudouk, cet instrument à vent d'Arménie il a joué de nombreux morçeaux arméniens et d'autres genres, lui aussi accompagné des danseuses, jusqu'à 1h du matin !











Au final le bilan de l'édition 2019 est excellent avec 2000 spectateurs sur les 6 dates dont environ 930 à Trets, en forte hausse par rapport aux éditions précédentes (690 l'an passé). Rendez vous l'an prochain pour 8 soirées au total cette fois !


Vu: 7852 fois RSS TRETS AU COEUR DE LA PROVENCE

=> Liste de toutes les actualités

Ajouter un commentaire :
Votre commentaire apparaitra une fois validé par l'administrateur du site
Pseudo : Mail obligatoire :

Message :

 

Code à entrer :

Cet espace de discussion n'est pas destiné à créér des polémiques, s'en prendre aux gens, associations, les insulter, régler vos comptes, ou parler de la vie privée des gens, mais juste échanger et commenter calmement sur la vie tretsoise de manière courtoise et respectueuse de l’autre... Critiquer est possible mais sans s'en prendre aux gens ! MERCI ! S'il y a encore des dérapages, comme par le passé, il sera supprimé, ce qui serait dommage que les autres payent par le comportement de quelques uns !

Si vous avez des infos à communiquer, si vous êtes au courant de quelque chose qui se déroule ou va se dérouler à Trets, si vous êtes dans une association et que vous souhaitiez communiquer ses résultats, son actu etc..., que vous voulez faire partager des photos de la vallée, envoyez dès maintenant un mail ou poster un message ici ou sur facebook, le tout sera rapidement mise en ligne ici... Merci à vous !









Les dernières actualités :

17/02 : Culture reportage : Le château prend la mer grace aux oeuvres des petits tretsois & artistes lors de la 11e édition d'Ensemble l'art contemporain

17/02 : Cinéma : Au programme du cinéma de Trets en FEVRIER 2020 [MAJ 17/2]

16/02 : Presse Municipalité : Une cérémonie de citoyenneté en petit comité

15/02 : Culture Agenda : Ensemble l'Art contemporain 2020, 11e édition à Trets : Le programme FINISSAGE CE SAMEDI

13/02 : SIHVA : Le programme des activités pour les vacances d'hiver 2020 au SIHVA & Nombreux stages des assocs

11/02 : Sport résultats Foot Tennis : Week end moyen les 8 et 9 février 2020 en Foot & Tennis

11/02 : Vie tretsoise : Déjà 20 ANS d'actualités au quotidien pour Trets au coeur de la Provence ! [8 Co.]

11/02 : Sport résultats Gym : Un joli début de saison en compétitions de Gym pour la GST aux Championnats départementaux Février 2020

10/02 : Reportage Association : L'affluence repart à la hausse pour le 7e Loto des Pompiers avec son changement de jour !

09/02 : Cinéma Télévision reportage Aux alentours : L'ARCHER NOIR, la fiction de France 3 avec Laurent Ournac, tournée à Trets & Chateauneuf le rouge : Photos du tournage & Les images dans le film !

06/02 : Association Reportage : Le Nouvel an chinois 2020 célébré jusqu'au milieu de la nuit à Trets avec Le Paradisier rouge

06/02 : Séniors Presse : Les séniors ont fêté les rois ! [1 Co.]

Suite des actualités